Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
24 Avril 2019
Auteur
Source https://autogo.tg/togo-lome-a-un-nouveau-port-de-peche/?fbclid=IwAR3n-dzgpelQ_EvSHW3jTmFsQTzfzfJQezkLSA2DA8j22ITp9pCCbXwEHrE
Pays enregistreur Togo

Togo : Lomé a un nouveau port de pêche

L’infrastructure dont le lancement se déroule ce mercredi va certainement relancer le secteur de la pêche au Togo. Le nouveau port de pêche de Lomé, ce sont des équipements modernes visant à contribuer à l’accroissement de la production halieutique avec un respect de la faune aquatique.

Criée, bloc administratif, deux fabriques de glace, trois poissonneries, deux chambres de stockage, un bassin de mouillage, un quai de débarquement, deux cales de halage, un poste de police, un dépôt de déchets, une citerne d’eau et des toilettes publiques sont les différents compartiments et équipements du nouveau port de pêche qui sera ouvert à l’usage du public ce mercredi. Ce lancement, comme bien d’autres, s’inscrit dans le cadre des festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance du Togo.

La modernisation de cette infrastructure vise à améliorer les conditions de travail et les revenus des acteurs de ce secteur, à créer des emplois par le développement des activités connexes à la pêche ainsi que l’organisation et la gestion des marchés de vente du poisson garantissant la salubrité et la qualité des produits. C’est aussi une manière d’intégrer les circuits de commercialisation de la pêche artisanale maritime dans les circuits de l’économie nationale.

Dans la pratique, la pêche emploie plus de 22.000 acteurs au Togo et contribue à plus de 4,5% du PIB. La pêche maritime est la plus grosse pourvoyeuse de ressources halieutiques avec une contribution de 20.000 tonnes sur les 25.000 chaque année. Sa promotion constitue un des piliers du Plan national de développement 2018 – 2022 notamment l’axe 2 qui vise à développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.

 
Document sans titre