Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
13 Mai 2019
Auteur Loic Ntoutoume
Source https://www.gabonreview.com/blog/transport-maritime-operationnalisation-de-la-carte-marine-actualisee/?fbclid=IwAR1xCYnGuYc5wBk2XPCs3a7aLydrwg0u3aidc7nMdoYK7xx9n_8nKCw1OKE
Pays enregistreur Gabon

Transport maritime : Opérationnalisation de la carte marine actualisée

Le ministre des Transports et de la Logistique a, le 9 mai 2019, mis à disposition de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), de la Marine marchande et de l’ensemble des opérateurs du secteur maritime, la nouvelle carte marine du Gabon. En adéquation avec la signalisation maritime, elle permet de se situer et de se diriger.

La carte marine actualisée intégrant des données sur la situation précise des plateformes portuaires nationales a officiellement été remise aux opérateurs du secteur maritime, le 9 mai dernier, par le ministre des Transports et de la Logistique, Justin Ndoundangoye en présence de sa collègue de la Pêche et de la Mer, Prisca Koho Nlend.

Pour le ministre des Transports et de la Logistique, cette nouvelle carte marine actualisée, qui tient compte de l’extension récente du port d’Owendo observée avec le nouveau quai et un terminal de pêche, «traduit la volonté du gouvernement de mieux sécuriser le transport maritime international».

En effet, la Convention Solas (Safety Of Life At Sea, règle 9, chapitre V) signée dans le cadre de l’Organisation maritime internationale impose d’ailleurs aux États partis à la convention et à chaque État côtier, dont le Gabon, de « prendre des dispositions en vue de rassembler et de compiler les données hydrographiques et de publier, diffuser et tenir à jour tous les renseignements nautiques nécessaires pour assurer la sécurité de la navigation ».

 
Document sans titre