Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
17 Mai 2019
Auteur
Source http://www.gouv.ci/_actualite-article.php?recordID=10047&d=1&fbclid=IwAR3BcsMUKfNh9B9aJ7zwNUG9Oo-OpmodAVn6o4piD8y7XIsIvEWF_vIoBCU#p
Pays enregistreur Côte d'Ivoire

INFRASTRUCTURE : LE GOUVERNEMENT ANNONCE LA CONSTRUCTION D’UN PORT SEC A FERKESSEDOUGOU

Abidjan, le 15 mai 2019 - Au terme du Conseil des ministres, le 15 mai 2019 à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a annoncé la construction d’un port sec à Ferkessédougou.

« Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique du site du projet du port sec de Ferkessédougou, d’une superficie de 732 hectares, situé dans la commune de Ferkessédougou. Ce décret intervient dans le cadre du démarrage des travaux dudit port qui permettra de créer une zone économique de développement au Nord du pays », a déclaré Sidi Tiémoko Touré.

Ce projet comprend, selon le ministre Sidi Tiémoko Touré, des services portuaires d’entreposage, de dépôts d’hydrocarbures et un complexe intégrant du bétail et un abattoir, etc. Son objectif est de réduire et d’optimiser les circuits d’approvisionnement dans cette zone du pays et de mettre en valeur les potentialités économiques des districts des Savanes et du Zanzan.

La réalisation du projet permettra également, a-t-il souligné, de tirer un meilleur profit de celles des régions frontalières de Sikasso au Mali et de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

 
Document sans titre