Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
2/12/19
Auteur
Source https://www.icilome.com/actualites/878566/une-mission-du-port-danvers-est-a-cotonou
Pays enregistreur BENIN

Une mission du port d’Anvers est à Cotonou

La mission représente pour Port of Antwerp l’occasion de maintenir et consolider sa position de leader du marché en Afrique de l’Ouest. L’autorité portuaire du Cotonou fait appel depuis 2018 à l’expertise d’Anvers pour sa modernisation et la préparation d’un avenir durable. Le port d’Anvers est connu en Afrique comme centre maritime de l’Europe grâce à son large éventail de liaisons commerciales. La synergie entre activités maritimes, logistiques et industrielles, garantissent une plateforme unique en son genre.

De tous les ports d’Europe du nord-ouest, Anvers a le plus grand nombre de services directs vers l’Afrique de l’Ouest. Le volume annuel de cargaisons d’Afrique de l’Ouest à Anvers, s’élève à prèsque 17 millions de tonnes, ce qui lui vaut une part de marché de 31%. Tous les indicateurs et les tendances montrent que cette part de marché continuera à augmenter dans les années à venir.

Le port de Cotonou occupe une position stratégique dans la région car il constitue un des principaux ports d’entrée dans la région, en particulier les pays du Burkina Faso, du Niger et du Mali. Avec des volumes annuels de marchandises de quelque 11 millions de tonnes, le port est aussi le cœur économique du Bénin.

Soucieux de renforcer cette position, le gouvernement a décidé en 2018 de sous-traiter temporairement la gestion du port pour le doter d’une autorité portuaire moderne et capable de rivaliser avec les ports voisins. Il a donc fait appel au savoir-faire de Port of Antwerp, notamment à Port of Antwerp International (PAI), la branche de conseils et d’investissement de Port of Antwerp. La principale tâche de PAI est de moderniser l’autorité portuaire en la réorganisant, de rénover des infrastructures obsolètes et de mener le port sur la voie de l’expansion.

 
Document sans titre