Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
2/12/19
Auteur
Source https://www.togofirst.com/fr/logistique/0507-3479-le-port-de-lome-confirme-son-leadership-en-matiere-de-trafic-de-conteneurs-en-afrique-de-l-ouest-et-du-centre
Pays enregistreur TOGO

Le port de Lomé confirme son leadership en matière de trafic de conteneurs en Afrique de l’Ouest et du Centre

Au sein de l’Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) qui regroupe 29 pays africains, la plateforme portuaire de Lomé fait mieux que Tema (1,01 million d’EVP) et Pointe-Noire (739 000 EVP). Toutefois, le port ghanéen est désigné le plus performant lors de l’African Ports Awards à Lomé, à l’occasion du 40e conseil annuel de l’AGPAOC.

Les données ayant permis d’évaluer les ports africains ont été fournies par le cabinet Codex, devenu une agence de notation des ports africains.

Le sacre du port de Lomé en tant que meilleur port de transbordement, pour la 3e année consécutive et son classement parmi les meilleurs dans toutes les catégories semblent couronner les investissements massifs faits ces dernières années afin d’en faire un port performant.

Ce nouveau classement confirme par ailleurs le rapport de l’analyste néerlandais Dynamar qui désigne le port de Lomé, la 1re plateforme portuaire à conteneurs de la sous-région. Avec toutes ces bonnes notations, le port de Lomé entre dans le cercle très fermé des 120 ports conteneurisés mondiaux, répertoriés par le consultant Alphaliner.

En reconnaissance de ses performances, le port togolais s’est également adjugé, en 2018, une place parmi les ports qui ont augmenté considérablement leur trafic. Dans ce rapport, il se taille une place à côté des 27 géants chinois, 9 américains, 5 japonais et autres géants.

Depuis 2010, le port de Lomé a enregistré la plus forte progression sur l’indice de connectivité de transport maritime en Afrique subsaharienne, selon la CNUCED.

Bénéficiant de sa position stratégique, le pays pourrait être la destination de nouveaux investissements de la part d’armateurs mondiaux. De fait, Mediterranean Shipping Company (MSC) envisage d’y investir plus de 500 millions $ sur les 10 prochaines années.

Ainsi, le leader mondial en matière de transports et logistiques envisage de porter le trafic conteneurisé au port de Lomé à 4 millions d’EVP, dans la droite ligne de l’Axe 1 du PND. Lomé devrait, selon la vision de développement déclinée dans ce document, être un hub logistique de référence dans la sous-région à l’horizon 2022.

 
Document sans titre