Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
03/02/2020
Auteur
Source https://www.agenceecofin.com/transports/2401-73148-cameroun-le-port-autonome-de-kribi-dematerialise-la-facturation-et-le-paiement-de-la-redevance-marchandise
Pays enregistreur CAMEROUN

Cameroun : le port autonome de Kribi dématérialise la facturation et le paiement de la redevance marchandise

La cérémonie s’est déroulée en présence d’Isidore Biyiha, le directeur général du Guce, structure qui accompagne le PAK dans le processus de dématérialisation de ses procédures. La dématérialisation de la facturation et du paiement de la redevance marchandise au PAK «?est en réalité opérationnelle depuis le 1er janvier 2020?», a souligné le DG du PAK.

Cette option de facilitation consiste, au plan technique, en une interface d’échanges de données informatisées entre les systèmes informatiques du Guce et du PAK. Selon les responsables du port, elle «?permet aux opérateurs économiques de s’acquitter des taxes relatives aux services qui leur sont rendus pour le passage de leurs marchandises au PAK, sans se déplacer physiquement vers les bureaux à Kribi?».

«?Ce premier chantier que nous venons d’achever avec le Guce n’est pas une fin en soi. A présent, nous devons travailler de concert pour dématérialiser les autres procédures en rapport avec l’enlèvement des marchandises. Je pense notamment aux frais d’acconage réglés chez les concessionnaires de terminaux, aux redevances scanning payables chez l’opérateur du scanner et, pourquoi pas, envisager d’inclure les frais de “bon à délivrer” perçus par les consignataires?», a confié Patrice Melom.

 
Document sans titre