Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
A LA UNE
29/06/2020
Auteur Sylvain Andzongo
Source https://www.investiraucameroun.com/gestion-publique/2906-14745-l-australien-avima-iron-ore-choisit-d-exporter-ses-minerais-de-fer-du-congo-via-le-port-de-kribi?fbclid=IwAR3s0XXAPXugi1E46uN7mq8ZhjE3q8SjHGkQI7XOviI-qViTPJGxtwHxf0Q
Pays enregistreur CAMEROUN

L’Australien Avima Iron Ore choisit d’exporter ses minerais de fer du Congo via le port de Kribi

Selon les informations glanées auprès du PAK, les deux parties, toujours dans le cadre de leur partenariat, réaliseront une étude de faisabilité économique, commerciale, technique, financière et juridique pour assurer un mouvement fluide et rapide du minerai de fer à exporter, à partir du port en eau profonde de Kribi, dans le sud du Cameroun.

Ce projet de transport du fer du Congo avait déjà été proposé au Gabon voisin. En effet, le 13 février 2017, Christian Magnagna, ex-ministre des Mines, avait reçu à Libreville, M. Socrates, directeur général de la société Avima Iron Ore, pour échanger sur le sujet. Le dirigeant de la société Avima avait proposé de construire une route entre les villes d’Avima (Congo) et Makokou (Gabon), d’une longueur de 190 km.

M.Socrates avait aussi sollicité la construction d’une voie ferrée allant de Makokou à Boué afin d’acheminer son minerai au nouveau port minéralier d’Owendo. Seulement, depuis cette période, l’on a plus entendu parler de la piste d’Owendo. Cependant, rien n’indique que les pourparlers avec les autorités gabonaises ont été infructueux.

Le projet Avima au Congo est un gisement de minerai de fer à haute teneur avec une ressource d’environ 700 millions de tonnes de minerai de fer. Les experts le considèrent comme un projet minier de classe mondiale.

 
Document sans titre