Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
ENVIRONNEMENT
Samedi 23 Juin 2018 - 12:39
 
Source http://www.adiac-congo.com/content/luttons-contre-la-pollution-marine-85160
 

Luttons contre la pollution marine

En prélude à la conférence mondiale sur les océans et les mers, qui va se tenir à Bali en octobre, l’ONU a célébré en ce mois de juin la journée de l’océan pour rappeler que celui-ci joue un rôle primordial dans la préservation de la terre. Véritables poumons de notre planète, les océans et les mers fournissent, par exemple, la plupart de l’oxygène que nous respirons. Ils constituent aussi une source importante de nourriture et de médicaments, et sont un élément essentiel de la biosphère. À ce propos, il est donc important de sensibiliser la population à la place fondamentale qu’ils occupent dans notre écosystème et à l’impact négatif que les activités humaines ont sur ceux-ci.

Cette année, la journée mondiale de l’océan était centrée autour du thème « Océans propres » et a porté sur des initiatives qui visent à prévenir la pollution marine, notamment par le plastique, et à encourager des solutions concrètes pour un océan plus sain. La pollution marine consiste en la présence de déchets dans les océans. Elle résulte du rejet dans l’environnement par les activités humaines de quantités excessives de produits physiques ou chimiques toxiques, ou encore de déchets abandonnés par l’homme sur les sols qui viennent polluer les fleuves et se retrouvent finalement dans les mers.
Cette pollution arrive dans le milieu marin via le ruissellement et les cours d’eau, les vents et les pluies, ou proviennent des produits et objets volontairement ou accidentellement rejetés à la mer.

La pollution plastique est en particulier celle qui cause des dommages considérables aux ressources marines car les déchets aquatiques sont à 100% d’origine humaine et constitués à 80% de matière plastique. Selon une étude menée par la fondation Ellen McArthur, on estime qu’en 2050, il y aura plus de matière plastique que de poissons dans les mers et les océans. Parmi tous les déchets retrouvés dans les océans, le plastique reste donc le plus problématique : il ne se dégrade jamais totalement mais se fragmente en microparticules sous l’effet des vagues, du vent et du soleil. Une fois dans l’océan, les déchets ont de multiples impacts sur la vie aquatique mais également sur l’Homme. Globalement, on estime que le plastique représente huit milliards de dollars de dommages aux écosystèmes marins par an.

La pollution marine a un réel impact sur l’Homme et ses activités. Elle peut entraver les voies de navigation, perturber les activités de pêche et, dans certains cas, occasionner des blessures pour l’Homme. Lutter contre cette pollution représente également des investissements financiers conséquents. Autre aspect non négligeable de cette pollution, c’est son impact sur la santé car les déchets qui jonchent les plages, comme les morceaux de verre, de métal ou encore les seringues, sont un danger pour l’Homme. Ils sont coupants et peuvent véhiculer des maladies. Les déchets aquatiques ont également des impacts indirects sur l’Homme. Les microparticules de plastique, présentes en grand nombre dans les océans, ont la particularité de fixer les polluants. Ingérés par les espèces marines, ces polluants semblent ainsi entrer dans la chaîne alimentaire pour se retrouver dans nos assiettes.

De tout temps, les mers et les océans n’ont cessé d’inspirer les écrivains et les poètes qui rendent hommage à leur beauté et à leur richesse. Ce monument de la littérature congolaise qu’a été Jean-Baptiste Tati Loutard n’a-t-il pas magnifié nos rives bordées de mer et d’océan dans son puissant recueil « Poèmes de la mer » ?
Lutter contre la pollution marine c’est aussi préserver ce patrimoine culturel intemporel. Le poète français, Joseph Autran (1813 – 1877), a écrit ceci dans son poème intitulé la "Voix de la mer" : « Qu’elle est belle cette eau qui scintille et qui tremble ; cette nappe d’azur où pénètre le jour ; cette mer qui te voit, qui te parle, qui semble. Un immense sourire étincelant d’amour… » Le poète a parlé. Protégeons nos mers et océans en ayant des comportements responsables.



 
Document sans titre