Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
ENVIRONNEMENT
18 Mars 2019
 
Source http://www.leparisien.fr/economie/business/accelerate-business-for-good-des-solutions-pour-des-navires-moins-polluants-18-03-2019-8032563.php?fbclid=IwAR03cFkWjgyIcm7R-AVzrZbzU2UnXkccXVT3bFWYRBepBkf9s8XRyB9xHi8
 

Accelerate business for good : des solutions pour des navires moins polluants

ARTICLE EN PARTENARIAT AVEC BNP PARIBAS :
Strasbourg, Marseille, Lyon, Paris et Bordeaux, découvrez tout au long de l’année des initiatives inédites pour mettre en lumière ce qui se fait en matière de Business à impact positif en France.

Au 1er Janvier 2020, tous les navires de commerce devront réduire leurs émissions de soufre dans l’atmosphère de 3,5 % à 0,5 %. C’est ce qu’impose le Global Sulphur Cap 2020, une nouvelle réglementation adoptée par l’Organisation maritime internationale (OMI). Sans attendre cette échéance, l’entreprise marseillaise CMA CGM, numéro 3 mondial du transport maritime, a déjà enclenché sa mue écologique. « En améliorant l’efficience de nos bateaux, nous avons réduit de 50 % nos émissions de CO2 ent re 2005 et 2015 », se félicite Julien Topenot, directeur environnement et développement durable du groupe. L’armateur français a franchi un nouveau pas en 2017 en commandant neuf navires géants propulsés au gaz naturel liquéfié. Une première mondiale ! Exploitée depuis cinquante ans par les méthaniers (transport du gaz), cette technologie n’avait en effet jamais été utilisée pour des porte-conteneurs de cette taille. Elle mobilise en effet des technologies complexes et de lourds aménagements d’infrastructure pour approvisionner les bateaux.



Haute performance écologique
Mais pour CMA CGM, le jeu en vaut la chandelle. Face à l’augmentation des prix des carburants désulfurés, le gaz naturel liquéfié devient très compétitif en termes de coût. Et il affiche des performances écologiques poussées par rapport au fioul habituellement utilisé. « Il réduit de plus de 99 % les émissions de soufre, de 80 % celles d’oxyde d’azote (NOx) et de 20 % les émissions de dioxyde de carbone (CO2) », assure Julien Topenot . Un argument que CMA CGM entend faire valoir pour se démarquer et décrocher de nouveaux marchés. « La plupart des grandes marques, aujourd’hui, sont très engagées dans la préservation de l’environnement, poursuit-il. Elles attendent donc de nous qu’on leur propose des solutions plus écologiques. » Ces futurs navires au gaz naturel liquéfié en sont une. Livraison prévue en 2020.



 
Document sans titre