Document sans titre
Document sans titre
Accueil

Annuaire
  Point focaux
  Ports
  Administrations maritimes
  Conseils des chargeurs
  Organismes
  Centres de formation
  Cartographie

Trafic maritime
  Trafic des navires
  Trafic des ports

Etudes statistiques
  Trafic des marchandises (en tonnes)
  Trafic des marchandises (valeurs)
  Trafics des marchandises (pourcentages)
  Trafic des marchandises par régions
  Trafic des marchandises par produits
  Structure des exportations par pays
  Graphes
  Indice des prix
  Investissements étrangers
  Produits intérieur brut
  Passage portuaire

Piraterie
  Centre d’appel
  Tableaux des alertes
  Zones à risques
  Cartographie

Environnement
  Pollution
  Pêche
  Naufrage
  Cartographie

Afrique Maritime magazine

Web TV

Convention et réglementation

Lexique maritime

A propos …
ENVIRONNEMENT
30/05/2018
 
Source http://www.imo.org/fr/MediaCentre/WhatsNew/Pages/default.aspx
 

L’OMI continue d’œuvrer à la lutte contre les détritus marins

La société ne cesse de mesurer la gravité de la menace que représente, pour l'environnement mondial, l'accumulation dévastatrice de déchets plastiques dans les océans. Il est en effet tragique de constater que les images déchirantes d'animaux marins pris au piège dans des amas de déchets, et qui parfois même en ingèrent, nous sont de plus en plus familières.

L'Organisation maritime internationale (OMI) est engagée depuis de nombreuses années dans la lutte contre cette pollution insidieuse. Son engagement a été renforcé l'année dernière lorsque les États Membres ont décidé, lors de l'Assemblée, d'inscrire le problème des déchets plastiques en mer provenant des transports maritimes à l'ordre du jour du Comité de la protection du milieu marin (MEPC), l'organe technique de l'OMI en charge des questions environnementales. Les Gouvernements Membres ont ainsi été invités à soumettre des propositions concrètes à la prochaine session du MEPC, au mois d'octobre prochain, en vue d'élaborer un plan d'action.

Cette semaine, du 29 au 31 mai, l'OMI participe à un Groupe d'experts ad hoc à composition non limitée sur les détritus marins et les microplastiques, organisé au siège d'ONU Environnement, à Nairobi (Kenya). Mis en place par l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement, celui-ci a vocation à approfondir l'étude des obstacles à la lutte contre les détritus marins et les microplastiques, notamment lorsque ceux-ci sont d'origine tellurique, ainsi que des différents leviers d'action possibles.

Le rejet de matières plastiques ou d'autres types de déchets à la mer depuis un navire est, en réalité, interdit depuis une trentaine d'années par une réglementation juridiquement contraignante de l'OMI qui s'applique à tous les navires. L'Annexe V de la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL), entrée en vigueur au niveau international en 1988, a pour l'heure été ratifiée par plus de 150 États.

Par ailleurs, les États Parties à la Convention et au Protocole de Londres, deux autres instruments de l'OMI qui interdisent le rejet des déchets à la mer, ont fait part, plus tôt cette année, de leurs inquiétudes concernant l'élimination des navires en fibre de verre.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les travaux menés par l'OMI afin de lutter contre les détritus marins.



 
Document sans titre